Romain SuJournaliste français correspondant en Pologne

Union européenne

Dissocier la circulation des personnes du marché unique européen

Tags: ,

Article publié par Telos le 25 mars 2020.

Indivisibles, les quatre libertés du marché unique que constituent la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux? Alors que l’Union européenne n’a cessé de défendre cette position dans ses négociations avec le Royaume-Uni, les interdictions d’accès au territoire national adoptées en lien avec la pandémie de coronavirus par de nombreux États membres à l’encontre de tous les étrangers, citoyens européens inclus, démontrent que cette indivisibilité n’a rien d’une nécessité pratique et relève en réalité d’une construction politique.

Lire la suite

An EU supported home equity scheme to accelerate energy renovation of the private housing stock

Tags: , ,

Rapport commandé par l’Institut des démocrates européens et mis en ligne le 18 décembre 2019.

Though being an important source of GHG emissions, residential buildings are not being renovated at the pace required for the EU to reach climate neutrality by 2050. This paper argues for the creation, at the level of municipalities, of EU-supported home equity release schemes in order to accelerate renovation, densify housing areas and provide support to low-income, aged homeowners-occupants.

Lire la suite

Élargissement : Macron seul contre tous !

Tags: ,

Article publié sur Telos le 26 novembre 2019.

Une “erreur historique”. C’est en ces termes que plusieurs dirigeants européens d’institutions communautaires ou d’États membres ont commenté la décision du Conseil européen, vendredi 18 octobre, de ne pas ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord. En dépit de la recommandation positive de la Commission européenne, un certain nombre de pays, France en tête, ont fait obstacle à l’unanimité requise en de pareils cas.

Lire la suite

La France a-t-elle encore intérêt à défendre la PAC ?

Tags: , , ,

Article publié par Telos le 27 mai 2019 et repris par Slate.fr le 30 mai 2019.

Arrachée en 1966 par un coup de force du président de Gaulle après six mois de politique de la chaise vide, la Politique agricole commune de l’Union européenne a été défendue avec constance par tous les locataires successifs de l’Élysée. Même Emmanuel Macron, qui semblait au début de sa présidence ouvert à une réforme en profondeur, a fini par revenir à une position plus traditionnelle. Mais la PAC se rapproche aujourd’hui davantage d’une politique sociale mal calibrée que d’une véritable politique agricole. Faut-il assumer cette évolution ?

Lire la suite

1 2 3 13