Romain SuJournaliste français correspondant en Pologne

Géopolitique

Quelles nouvelles sanctions envers la Russie ?

Tags: ,

L’entrée de centaines de soldats russes équipés de chars et d’autres armes lourdes sur le territoire ukrainien, officiellement confirmée par l’OTAN la semaine dernière, a poussé le président François Hollande à déclarer lors du Conseil européen du 30 août que les sanctions envers la Russie allaient « sans doute être augmentées« . C’est reconnaître sans le dire que la précédente vague de sanctions adoptée il y a un mois n’a pas produit les effets escomptés.

Lire la suite

W sprzedaży francuskich Mistrali do Rosji nie chodzi tylko o pieniądze

Tags:

Article publié le 25 août 2014 dans le numéro 10 de la revue W Punkt.

Pod koniec czerwca czterystu rosyjskich marynarzy przypłynęło do francuskiego portu Saint-Nazaire nad Atlantykiem, aby nauczyć się prowadzić „Władywostok”, pierwszy z dwóch okrętów desantowych klasy Mistral produkowanych we Francji dla rosyjskiej marynarki wojennej. Skończony „Władywostok” ma być dostarczony w październiku, a drugi, „Sewastopol”, będzie przekazany Rosji w przyszłym roku. Wbrew kryzysowi na Ukrainie i protestom sojuszników, między innymi Stanów Zjednoczonych, Polski i Estonii, francuski prezydent François Hollande potwierdził, że pierwszy okręt zostanie przekazany zgodnie z umową. Los drugiego, jeszcze budowanego Mistrala ma zależeć, jak powiedział, od „postawy Rosji”. Najnowsze sankcje podjęte przez Unię Europejską nie zablokują tej transakcji, ponieważ nie działają wstecz.

Lire la suite

Samotność trapi Amerykȩ

Tags:

Version remaniée et traduite en polonais d’une recension initialement publiée sur ce blog le 16 novembre 2013.

Europejczycy muszą zostawić szmaty nędzarza żebrzącego o gwarancje bezpieczeństwa i zastanowić się, w czym mogą służyć pomocą, jeśli chcą pozostać poważnym partnerem Stanów Zjednoczonych.

Lire la suite

Vu de Pologne. UE-Ukraine : pas de miracle au sommet de Vilnius

Tags: ,

Revue de la presse polonaise du 23 au 29 novembre 2013

Après l’annonce faite la semaine dernière par le gouvernement ukrainien de reporter la signature d’un important accord d’association avec l’Union européenne (UE), seul un retournement inattendu de situation aurait pu faire du sommet de Vilnius un événement historique marquant un rapprochement décisif entre l’UE et l’Ukraine. Le miracle ne s’est cependant pas produit et si la présidence lituanienne aura tout de même réussi à faire parapher deux accords d’association avec la Géorgie et la Moldavie, l’Ukraine, dont le poids stratégique est nettement supérieur, continue de naviguer entre les champs d’attraction de l’UE et de la Russie.

Lire la suite

Politique étrangère bien ordonnée commence chez soi. Plaidoyer pour une restauration de la maison Amérique

Tags: ,

La parution d’un ouvrage de Richard Haass mérite toujours que l’on y prête attention pour au moins deux raisons. La première est que cet ancien diplomate, à la tête du Conseil sur les relations internationales (Council on Foreign Relations ou CFR) depuis dix ans, se distingue par la qualité de ses analyses et l’originalité et la pertinence de concepts dont il est l’auteur comme ceux de « shérif réticent » ou d’« apolarité ». Il fournit ainsi une utile grille de lecture du système international contemporain et de la politique étrangère des États-Unis.

La deuxième raison est que le CFR, éditeur de la prestigieuse revue Foreign Affairs, est l’un des laboratoires d’idées les plus influents outre-Atlantique en matière de relations internationales et que son travail analytique se double d’un volet prescriptif. Bien que dans son livre Foreign Policy Begins at Home: The Case for Putting America’s House in Order (New York, Basic Books, 2013, non traduit en français), Richard Haass s’exprime à titre strictement personnel, il est difficile d’imaginer qu’il ne bénéficie pas, même involontairement, des réseaux d’influence du Conseil. Or, ce réseau est d’autant plus puissant que le CFR a la réputation d’être bipartisan. Les propositions de Richard Haass ont donc de grandes chances de trouver un certain écho auprès des décideurs politiques, qu’il s’agisse de l’actuelle équipe présidentielle ou de la prochaine – démocrate ou républicaine.

Lire la suite